skip to Main Content
Ontario Prospector - Article Argo Gold (6 pages) Automne-2019
Ontario Prospector – Article Argo Gold (6 pages) Automne-2019 « Argo Gold: Relancer un ancien camp minier [EN] »

Mise à jour Argo Gold – Septembre 2022 – opportunités pétrolières et gazières

Après un ralentissement de 7 ans dans les marchés du pétrole et du gaz, accentué par la pandémie mondiale sans précédent, l’industrie pétrolière et gazière canadienne est prête à entamer une décennie à forte croissance.  Les capitaux propres inscrits en bourse de l’industrie pétrolière et gazière continuent de se vendre à de faibles niveaux de valorisation par rapport au marché en général qui atteint de hauts niveaux.  Il s’agit là d’un rêve fondamental de tout investisseur axé sur la valeur.

Il va sans dire que les actifs non essentiels sont négociés aux mêmes multiples inférieurs.  En outre, aucune valeur n’est attribuée aux réserves ou potentiels d’exploration, ce qui crée une abondance d’opportunités d’exploration, de développement et de production de l’industrie pétrolière et gazière.

Depuis février 2022, Argo a constamment analysé et soumissionné différentes opportunités pétrolières et gazières.  En juin 2022, Argo Gold a signé 2 lettres d’intention pour 2 opportunités en Alberta du Sud afin de gagner la totalité des droits miniers soumis à une redevance dérogatoire brute (Gross Overriding Royalty, GOR) contre le droit de forer un trou de perçage vertical sur chaque prospect.  Les perspectives pétrolières sont définies de manière sismique et se placent dans une tendance de production connue, avec zones pétrolières établies et infrastructures environnantes.  Quatre autres emplacements de puits ont été identifiés pour les deux opportunités.   Le rendement pour les deux explorations initiales pour les puits est estimé entre 100 et 150 bbl/jour, et le rendement ultime estimé (EUR) des deux premiers puits est de 275 000 et 300 000 bbl de pétrole respectivement.  Selon une estimation prudente, le coût par puits en production est de 0,7 million de dollars canadiens et le revenu annuel estimé par puits est de 5 millions de dollars canadiens, pour une durée de vie de 6 ans.  Les chiffres parlent d’eux-mêmes.  Le Canada dispose des normes environnementales les plus élevées en matière d’exploration et de production pétrolières et gazières ; il s’agit donc du meilleur emplacement pour augmenter la production afin d’atténuer les prix trop élevés et les problèmes d’approvisionnement.

Argo a également continué d’augmenter sa capacité organisationnelle avec l’aide de Gary Lobb, un cadre expérimenté de l’industrie pétrolière et gazière rejoignant l’entreprise en tant que vice-président des finances et directeur financier. En outre, l’entreprise a rejoint une alliance stratégique avec Jasper Mining, une entreprise composée d’une équipe de direction très expérimentée dans le domaine du pétrole et du gaz, qui a également à cœur de s’étendre dans les secteurs pétrolier et gazier.

Argo Gold n’abandonne pas pour autant ses avoirs en or.  Argo Gold détient la totalité de trois projets d’extraction d’or dans le nord-ouest de l’Ontario : Uchi Gold Project, Angela Lake Gold Project et Talbot Lake Gold Project.  L’entreprise a continué à faire progresser le projet à haute teneur Uchi Gold Project.  Des travaux préliminaires ont été effectués concernant le projet Angela Lake Gold Project.  Argo Gold a entamé la procédure d’autorisation pour le projet Talbot Lake Gold Project.

Argo Gold détient également l’intégralité du projet Hurdman Silver-Zinc Project, quatre blocs couvrant 50 kilomètres carrés de claims d’exploration de cuivre et de nickel rassemblant les projets Marshall Lake Copper Project de Copper Lake et Keelow Lake Cobalt Project.  Le plan consiste à faire de ces actifs un CPC nommé « Argo Silver » dans lequel les actionnaires d’Argo Gold recevront des parts d’Argo Silver. Cependant, la morosité du marché boursier cet été a coupé court à cette initiative.

Argo Gold dispose actuellement de 66 millions d’actions existantes.  Environ 40 % de ces parts sont détenues par des institutions.  La capitalisation boursière actuelle de 5 millions de dollars est une opportunité fascinante.

CSE: ARQ, OTCQB: ARBTF and XFRA, XSTU, XBER: A2ASDS

www.argogold.com

Judy Baker, CEO
+1 (416) 786 7860
jbaker@argogold.ca

Pourquoi investir à Argo Gold ?

Argo Gold fait progresser son projet aurifère Uchi Lake détenu à 100% dans le district de Red Lake

Les résultats de forage de 2019 comprennent 132 g/t Au sur 1,8 mètre au projet phare Uchi Gold 

À l’issue du dernier financement, Eric Sprott est désormais le premier actionnaire d’Argo Gold avec un capital de 18%

Argo Gold (CSE: ARQ) possède 63,1 millions d’actions en circulation et une capitalisation boursière de huit millions de dollars

Back To Top