skip to Main Content

Argo Gold jalonne des claims miniers pour la recherche de cuivre dans la région de Marshall Lake

Toronto, CANADA, 20 avril 2022 – Argo Gold Inc. (« Argo Gold ») (CSE: ARQ, OTCQB: ARBTF and XFRA, XSTU, XBER: A2ASDS) a procédé au jalonnement de claims miniers pour la recherche de cuivre dans la région de Marshall Lake, située à 250 kilomètres au nord de Thunder Bay, en Ontario.

Les quatre blocs de claims couvrent 50 km² et présentent un potentiel de minéralisation cuprifère indiqué par la présence de minéralisation sulfurée connue dans l’assemblage Marshall de la région. (Carte 1).

Carte 1: Région de Marshall Lake

Carte 1: Région de Marshall Lake

Le bloc de claims du sud-ouest se trouve sur la ligne de tendance NE-SO des failles locales et est probablement en aval du pli plongeant F2 à l’est. Le bloc de claims du nord est constitué de l’assemblage Marshall, de plusieurs failles, du pli F1 et de l’intrusion de gabbro associée à la minéralisation connue dans le camp. Le bloc de claims de l’est couvre l’extension du pli F2 associée à la tendance des anomalies VTEM notables. Le bloc de claims du sud-est possède des forages historiques intersectant la lithologie comparable à celle de Marshall Lake, y compris des sulfures, avec 12 rapports d’évaluation historiques analysant le nickel et le cuivre.

Warren Hawkins, ing., ingénieur-conseil pour Argo Gold, est la personne qualifiée, telle que définie par le Règlement 43-101, qui a approuvé la divulgation technique et scientifique contenue dans ce communiqué de presse. M. Hawkins n’a aucun lien avec Argo Gold, car il ne détient actuellement aucun titre de la société.

À propos d’Argo Gold

Argo Gold est une société canadienne de prospection et d’exploitation minières qui se concentre sur l’exploration aurifère dans le cadre du projet Uchi Gold dans le district de Red Lake. Argo Gold a ajouté le projet aurifère de Talbot Lake à son portefeuille en juin 2020. Des renseignements sur Argo Gold peuvent être obtenus auprès du SEDAR à l’adresse www.sedar.com et sur le site Web d’Argo Gold à www.ArgoGold.com. Argo Gold est cotée à la Bourse canadienne des valeurs mobilières (www.thecse.com) CSE: ARQ, ainsi qu’à la Bourse américaine, marché hors cote OTCQB: ARBTF et XFRA, XSTU, XBER: A2ASDS.

Pour plus d’informations, veuillez contacter :
Judy Baker, Directrice générale
(416) 786-7860
jbaker@argogold.ca

NI LA BOURSE CANADIENNE DES VALEURS MOBILIÈRES NI SON FOURNISSEUR DE SERVICES DE RÉGLEMENTATION N’ONT EXAMINÉ OU ACCEPTÉ LA RESPONSABILITÉ DE LA PERTINENCE OU DE L’EXACTITUDE DU PRÉSENT COMMUNIQUÉ.

Déclaration de mise en garde concernant les renseignements prospectifs

À l’exception des déclarations de faits historiques, le présent communiqué de presse contient certains « renseignements prospectifs » au sens de la législation applicable en matière de valeurs mobilières. Les renseignements prospectifs sont souvent caractérisés par des mots tels que « planifier », « attendre », « projeter », « avoir l’intention », « croire », « anticiper », « estimer » et d’autres mots similaires, ou par des déclarations selon lesquelles certains événements ou conditions « peuvent » ou « vont » se produire. Les déclarations prospectives sont basées sur les opinions et les estimations à la date où elles sont faites. Elles sont soumises à divers risques et incertitudes et à d’autres facteurs qui sont susceptibles d’entraîner une différence importante entre les événements ou les résultats réels et ceux prévus dans les déclarations prospectives, y compris, mais sans s’y limiter, les retards ou les incertitudes liées aux approbations réglementaires, notamment celle de la CSE. Il existe des incertitudes inhérentes aux renseignements prospectifs, y compris des facteurs indépendants de la volonté de la société. La société ne s’engage pas à mettre à jour les renseignements prospectifs si les circonstances ou les estimations ou opinions de la direction devaient changer, sauf si la loi l’exige. Le lecteur est invité à ne pas se fier indûment aux déclarations prospectives. Des informations supplémentaires sur les risques et les incertitudes susceptibles d’affecter les résultats financiers sont contenues dans les documents déposés par la société auprès des autorités canadiennes de réglementation des valeurs mobilières, documents qui sont actuellement disponibles.

Back To Top